Vous avez des questions ? Nos conseillers sont disponibles de 9h à 18h (appel non surtaxé)

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Une question ? 09 70 46 33 32 

Conseils travaux

Pose de parquet

Transformez votre espace avec le charme intemporel d’un parquet bien posé. Suivez notre guide complet pour comprendre les subtilités de la pose de parquet, et trouvez les professionnels qualifiés grâce à notre plateforme

Sommaire

Sommaire

Obtenez une aide financière pour vos travaux

Revoir l'actu rénov'

Une question ? 
Appelez-nous !

Suivez-nous

Choisir le bon type de parquet

Le voyage vers un magnifique parquet commence par la sélection du bon type de matériau. Les choix abondent, du parquet massif élégant au parquet stratifié pratique, chacun avec ses propres nuances en termes de coût, de durabilité, et de facilité d’installation. Le parquet massif, avec sa durabilité et son attrait esthétique sans égal, peut être le choix préféré si le budget n’est pas une contrainte. En revanche, le parquet stratifié ou contrecollé sont plus abordables et offrent une installation moins complexe, tout en offrant une grande variété de finitions.

Obtenez une aide financière pour réaliser votre audit énergétique !

Comprendre les différentes méthodes de pose

La réussite de la pose de votre parquet repose en grande partie sur la qualité de la préparation du sol. Celle-ci doit être propre, sèche et parfaitement nivelée pour assurer une pose correcte et durable. Les irrégularités peuvent entraîner des défauts dans le parquet, tels que le craquement ou le fléchissement des lames.

Il existe une variété de techniques pour la pose de parquet, chacune adaptée à différents types de matériaux et à des situations spécifiques. Ces méthodes comprennent la pose flottante, la pose collée, et la pose clouée, et comprendre leurs spécificités peut vous aider à faire un choix éclairé pour votre projet.

La pose flottante est une méthode qui consiste à emboîter les lames de parquet les unes dans les autres, sans les fixer directement au sol. Ces lames sont généralement dotées d’un système de clips intégrés qui permet de les assembler facilement. Cette technique est souvent utilisée pour les parquets stratifiés ou contrecollés et présente plusieurs avantages. Elle est relativement simple et rapide à mettre en œuvre, ne nécessite pas l’utilisation de colle ou de clous, et peut être réalisée sur n’importe quel type de support, pourvu qu’il soit plan et propre. Cependant, elle est déconseillée pour certains types de parquet, notamment le parquet massif, qui nécessite une pose plus stable.

La pose collée, comme son nom l’indique, consiste à coller directement les lames de parquet sur le support. Cette technique offre une excellente stabilité et permet d’éviter les bruits de claquement lorsqu’on marche sur le parquet. Elle est recommandée pour les pièces humides, comme la salle de bains, et pour les sols chauffants. La pose collée convient à tous les types de parquet, mais elle demande un peu plus de travail et de temps que la pose flottante. De plus, elle nécessite un sol parfaitement lisse et sec, car toute imperfection pourrait se refléter sur le parquet.

La pose clouée est la méthode traditionnelle de pose du parquet. Elle consiste à fixer les lames de parquet sur des lambourdes (des petites poutres) à l’aide de clous. Cette technique assure une grande durabilité et est particulièrement adaptée aux parquets massifs, qui requièrent une fixation robuste. La pose clouée donne un rendu très authentique et esthétiquement agréable, mais elle nécessite un savoir-faire technique et une grande précision. De plus, elle n’est pas recommandée pour tous les supports, notamment les sols en béton.

Une question ? Besoin d’informations ? Appelez-nous !

Les finitions et l'entretien du parquet : des étapes clés

Ponçage et finitions

Si vous avez choisi un parquet massif ou contrecollé non fini, il sera nécessaire de le poncer après la pose pour obtenir une surface parfaitement lisse. Cette opération se réalise avec une ponceuse spécifique et doit être effectuée dans le sens des fibres du bois pour éviter de le rayer.

Une fois le parquet poncé, une couche de finition est appliquée. Cette dernière peut être du vernis, de l’huile ou de la cire, selon l’effet souhaité. Le vernis offre une protection élevée et donne un aspect brillant ou mat au parquet. L’huile pénètre dans le bois et protège le parquet tout en conservant l’aspect naturel du bois. La cire, quant à elle, offre une protection et un aspect satiné, mais demande un entretien plus régulier.

Installation des plinthes

L’installation des plinthes est également une partie importante des finitions. Les plinthes assurent une transition propre entre le parquet et le mur et protègent les bords du parquet. Elles doivent être choisies en fonction du style et de la couleur de votre parquet pour créer une harmonie dans la pièce.

Entretien du parquet

L’entretien de votre parquet est essentiel pour maintenir son apparence et sa durabilité. Il convient de le nettoyer régulièrement avec des produits adaptés à la finition choisie. Il est également recommandé de protéger le parquet des rayures en utilisant des patins sous les meubles et d’éviter le contact avec l’eau.

Quel coût pour la pose d'un parquet ?

Le coût de pose d’un parquet peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs. Le type de parquet choisi est l’un des principaux éléments qui déterminent le coût. Les parquets stratifiés ou contrecollés sont généralement moins coûteux que les parquets massifs, mais la différence de prix peut aussi se refléter dans la durabilité et l’apparence du produit fini. De même, la méthode de pose influence le coût : la pose flottante étant généralement moins coûteuse que la pose collée ou clouée, qui nécessite plus de temps et d’expertise. Enfin, le tarif de l’artisan, qui peut varier en fonction de sa réputation et de sa localisation, joue également un rôle significatif. Ainsi, il est important de faire plusieurs devis pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix.

Le coût moyen de la pose d'un parquet varie considérablement en fonction du type de parquet et de la méthode de pose choisie. Cependant, en France, on peut estimer que le coût se situe entre 20 et 40 euros par mètre carré pour une pose professionnelle, hors coût du matériel.

L'importance de choisir le bon professionnel

La pose de parquet peut être une tâche complexe nécessitant une expertise et une précision certaines. Il est souvent judicieux de recourir à un professionnel pour s’assurer d’un résultat à la hauteur de vos attentes. Grâce à notre plateforme, vous pouvez trouver facilement des professionnels du parquet dans votre région, qui ont l’expérience et les compétences requises pour réaliser votre projet.

S'informer

Retrouvez l'actualité en lien avec la pose de parquet

Recevez notre newsletter

Inscrivez-vous à l'actu rénov'

Recevez les dernières actualités