Vous avez des questions ? Nos conseillers sont disponibles de 9h à 18h (appel non surtaxé)

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Une question ? 09 70 46 33 32 

  Sommaire

  Sommaire

Obtenez une aide financière pour vos travaux !

CATÉGORIES

Rechercher

Une question ? 
Appelez-nous !

Modification des aides financières pour les chauffages à bois à partir du 1er Avril 2024

Alors que la France s’efforce d’accélérer sa transition énergétique, le chauffage au bois a gagné en popularité auprès des foyers cherchant à réduire leur impact environnemental tout en améliorant leur autonomie énergétique. Cette solution de chauffage, appréciée pour son caractère renouvelable et sa capacité à diminuer les émissions de CO2, a été soutenue par des aides financières gouvernementales encourageant les énergies vertes. Cependant, un tournant majeur se profile à l’horizon : dès le premier avril 2024, les aides dédiées à cette forme de chauffage par le biais de MaPrimeRénov’ connaîtront une réduction significative de 30%. Cette annonce a suscité une vague d’interrogations et de préoccupations au sein des ménages français envisageant cette option écologique.

Détail de la modification de MaPrimeRénov’

A partir du 1er avril 2024, le paysage des aides financières pour le chauffage au bois en France subira une transformation notable. Le programme MaPrimeRénov’, pierre angulaire du soutien gouvernemental à la rénovation énergétique des logements, ajustera ses barèmes, entraînant une baisse de 30% du montant alloué spécifiquement pour le chauffage au bois. Cette réduction concerne les travaux réalisés dans le cadre d’une rénovation énergétique par geste individuel, aussi connu sous l’appellation parcours MaPrimeRénov’ Efficacité.

Les bénéficiaires affectés par cette baisse se répartissent en trois catégories distinctes selon leurs revenus :

  • MaPrimeRénov’ Bleu, destinée aux ménages très modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Jaune, pour les ménages modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Violet, visant les ménages intermédiaires.

Les ménages aisés, classés dans la catégorie MaPrimeRénov’ Rose, étaient déjà exclus de cette aide et ne sont donc pas impactés par ce changement. Pour illustrer l’ampleur de cette réduction, voici un tableau comparatif des montants alloués avant et après cette date clé :

Type d’InstallationBarème Janv. 2024Barème Avril 2024
Poêle à bûches2 500 €1 750 €
Poêle à granulés2 500 €1 750 €
Chaudière bois manuelle8 000 €5 600 €
Chaudière bois automatique10 000 €7 000 €
Insert à bûches/granulés2 500 €1 750 €
Montant maximum des aides financières disponibles auprès de MaPrimeRénov’ pour les équipements de chauffage fonctionnant au bois.

Cette révision des montants alloués par MaPrimeRénov’ soulève des questions importantes sur la capacité des ménages à financer leur transition vers un chauffage plus durable, dans un contexte où le soutien financier devient plus restreint.

Impact sur MaPrimeRénov’ Accompagné et Rénovations Globales

La réduction de l’aide pour le chauffage au bois ne touche pas uniformément tous les aspects de MaPrimeRénov’. Il est essentiel de noter que les rénovations dites globales, orchestrées sous l’égide de MaPrimeRénov’ Accompagné, semblent épargnées par ces coupes budgétaires. L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), qui gère ce programme, n’a pas indiqué de modifications dans ce domaine spécifique. Cette distinction crée un havre pour les propriétaires désireux d’entreprendre des rénovations plus ambitieuses et intégrales de leur habitat.

Dans le cadre de MaPrimeRénov’ Accompagné, les ménages peuvent envisager un projet de rénovation complet incluant, mais ne se limitant pas, à l’installation de systèmes de chauffage au bois ou de chaudières biomasse. Ce parcours de rénovation globale est particulièrement attractif puisqu’il peut couvrir jusqu’à 100% des coûts des travaux grâce à la possibilité de cumuler différentes aides et subventions, avec un plafond pouvant atteindre 70 000 €. Ce modèle de financement est conçu pour encourager une approche holistique de la rénovation, visant une amélioration significative de la performance énergétique des logements.

Voici une vue d’ensemble des montants possibles pour une rénovation globale selon MaPrimeRénov’ Accompagné en 2024 :

Gains de classe sur le DPEMénages bleusMénages jaunesMénages violetsMénages rosesPlafond de dépenses éligibles
2 classes80%60%45%30%40 000 € HT
3 classes50%35%55 000 € HT
4 classes70%70 000 € HT
Bonus sortie de passoire+10%

Cette approche favorise les rénovations qui apportent des améliorations profondes et durables, au-delà du simple remplacement d’un système de chauffage. Ainsi, pour les ménages en mesure de s’engager dans des projets de rénovation globale, MaPrimeRénov’ Accompagné représente une opportunité précieuse de réaliser des économies d’énergie substantielles et de renforcer l’efficacité de leur logement.

Choix entre rénovation par geste et rénovation globale

La décision entre entreprendre une rénovation par geste spécifique ou opter pour une rénovation globale dépend largement des caractéristiques du logement, des besoins des occupants et des ressources financières disponibles. Tandis que la rénovation globale offre une perspective d’économies d’énergie plus importantes et d’une valorisation accrue du bien immobilier, elle requiert un engagement financier et une planification plus conséquents. Les ménages doivent peser ces facteurs pour déterminer la stratégie de rénovation la plus adaptée à leur situation, tout en considérant les nouvelles dynamiques des aides financières disponibles.

Autres aides disponibles pour le chauffage au bois

Malgré la réduction notable des aides via MaPrimeRénov’ spécifiquement pour le chauffage au bois, il est important de souligner que les ménages disposent encore de plusieurs options pour financer l’installation ou le remplacement de leur système de chauffage au bois. Ces alternatives, souvent cumulables, peuvent significativement diminuer le coût final pour les foyers et encourager l’adoption de solutions de chauffage durable.

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE)

Le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), quant à lui, a mobilisé les acteurs de l’énergie dans la promotion de la rénovation énergétique, incluant le chauffage au bois. Les fournisseurs d’énergie, en proposant des primes énergie pour l’achat et l’installation de systèmes de chauffage au bois, ont participé activement à cet effort collectif de réduction de la consommation énergétique des bâtiments.

L’Éco-Prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) est une avance de trésorerie sans intérêts conçue pour financer les travaux de rénovation thermique dans les résidences principales de plus de deux ans. D’un montant pouvant aller jusqu’à 50 000 €, cet emprunt est remboursable sur 20 ans et est disponible auprès des banques partenaires de l’État, facilitant les projets de rénovation d’envergure.

Le Chèque Énergie

Destiné aux ménages modestes, le chèque énergie permet de régler des factures d’énergie domestique ou de financer des travaux de rénovation énergétique réalisés par un artisan RGE. Ce dispositif peut notamment être utilisé pour l’achat de combustibles bois (pellets, bûches) ou pour l’installation d’équipements de chauffage au bois, offrant ainsi une aide précieuse aux foyers éligibles.

La TVA à taux réduit

Pour les travaux de rénovation énergétique, y compris l’installation de systèmes de chauffage au bois, une TVA à taux réduit de 5,5% s’applique tant sur la main-d’œuvre que sur le matériel. Cette mesure fiscale avantageuse permet de réduire les coûts associés aux améliorations énergétiques du logement.

Raisons de la réduction des aides et réactions

La décision de diminuer les aides financières pour le chauffage au bois en 2024 ne s’est pas faite sans raison. Le gouvernement met en avant la nécessité de protéger les forêts françaises, essentielles en tant que puits de carbone, pour atteindre les ambitieux objectifs climatiques du pays. Cette mesure vise à modérer l’augmentation rapide de l’utilisation du chauffage au bois, considérée comme potentiellement préjudiciable si elle entraîne une exploitation excessive des ressources forestières.

Réactions de la Filière Bois

Cette justification officielle n’est cependant pas sans susciter des critiques. Les professionnels de la filière bois expriment leur incompréhension et contestent l’argument de la déforestation. Ils soulignent que l’exploitation forestière en France est encadrée par des pratiques de gestion durable, assurant un équilibre entre les prélèvements et la régénération des forêts. De plus, ils rappellent que le bois utilisé pour le chauffage provient majoritairement de déchets de coupe, d’éclaircies, ou de sous-produits de l’industrie du bois, minimisant ainsi l’impact sur les forêts primaires.

La réaction du secteur suggère que derrière cette réduction des aides se cachent également des motivations économiques, le gouvernement cherchant à réduire les dépenses publiques dans un contexte de contraintes budgétaires. Cette perspective soulève des questions sur l’équilibre entre la nécessité d’une transition énergétique durable et les impératifs financiers de l’État.

Conclusion

La réduction des aides pour le chauffage au bois en avril 2024 constitue un tournant dans la politique de soutien à la transition énergétique des ménages français. Si cette mesure interpelle quant à sa motivation et ses conséquences potentielles sur la gestion forestière et l’économie des foyers, elle invite également à une réflexion plus large sur l’utilisation durable des ressources naturelles. Face à cette nouvelle donne, les ménages sont encouragés à envisager des alternatives énergétiques, à optimiser leur consommation de bois et à se tourner vers des pratiques plus écologiques. Malgré les défis posés par cette baisse des aides, l’objectif demeure de favoriser une transition énergétique cohérente et respectueuse de l’environnement, tout en soutenant les foyers dans leur effort d’adaptation. Les discussions et réactions actuelles autour de cette mesure reflètent la complexité des enjeux environnementaux et économiques liés à notre consommation énergétique, soulignant l’importance d’une approche équilibrée et informée.

Partager le post :

Inscrivez vous à notre newsletter

Profitez de bons conseils pour faire des économies d’énergie

Découvrir plus :

Confident young carpenter doing his job

Développement de "MonAccompagnateurRénov" : Vers une rénovation énergétique simplifiée en 2024

La transition énergétique en France franchit une nouvelle étape significative avec l’évolution du service « Mon Accompagnateur Rénov ». Conçu pour simplifier et encourager les démarches de
front-view-man-with-wooden-blocks

Impacts du nouveau décret 2024-249 du 21 mars sur la rénovation énergétique

La France poursuit son engagement vers une transition énergétique plus durable, soulignée par l’actualisation législative via le décret n° 2024-249 du 21 mars 2024. Ce
High angle shot of private houses with solar panels on the roofs

Technologies Vertes et Innovations énergétiques : tout savoir 

L’année 2024 marque un tournant décisif dans le secteur de la rénovation énergétique, un domaine en perpétuelle évolution, porté par l’urgence écologique et les progrès
woman-holding-marker-pen-leaning-desk

Comprendre l'exonération de la taxe foncière pour votre rénovation énergétique

Dans un contexte où la transition énergétique devient une priorité, la rénovation énergétique de l’habitat occupe une place centrale dans les stratégies de réduction de
France Rénov et nouvelles aides 2024

Evolution des aides financières en 2024 : Guide, récapitulatif et tableau d’éligibilité pour votre rénovation

Dans cette article nous allons explorer ensemble les différents changements, modifications et nouveautés en lien avec les aides financières pour vos projets de rénovation énergétiques.
rénovation énergétique pour les locataires

MaPrimeRénov’ : Les aides financières vont encore augmenter dans les prochaines semaines

Excellente nouvelle : l'enveloppe des subventions connaîtra une hausse dans certaines situations, élargissant ainsi le nombre de foyers éligible.
Confident young carpenter doing his job

Développement de "MonAccompagnateurRénov" : Vers une rénovation énergétique simplifiée en 2024

La transition énergétique en France franchit une nouvelle étape significative avec l’évolution du service « Mon Accompagnateur Rénov ». Conçu pour simplifier et encourager les démarches de
front-view-man-with-wooden-blocks

Impacts du nouveau décret 2024-249 du 21 mars sur la rénovation énergétique

La France poursuit son engagement vers une transition énergétique plus durable, soulignée par l’actualisation législative via le décret n° 2024-249 du 21 mars 2024. Ce
High angle shot of private houses with solar panels on the roofs

Technologies Vertes et Innovations énergétiques : tout savoir 

L’année 2024 marque un tournant décisif dans le secteur de la rénovation énergétique, un domaine en perpétuelle évolution, porté par l’urgence écologique et les progrès
woman-holding-marker-pen-leaning-desk

Comprendre l'exonération de la taxe foncière pour votre rénovation énergétique

Dans un contexte où la transition énergétique devient une priorité, la rénovation énergétique de l’habitat occupe une place centrale dans les stratégies de réduction de
France Rénov et nouvelles aides 2024

Evolution des aides financières en 2024 : Guide, récapitulatif et tableau d’éligibilité pour votre rénovation

Dans cette article nous allons explorer ensemble les différents changements, modifications et nouveautés en lien avec les aides financières pour vos projets de rénovation énergétiques.
rénovation énergétique pour les locataires

MaPrimeRénov’ : Les aides financières vont encore augmenter dans les prochaines semaines

Excellente nouvelle : l'enveloppe des subventions connaîtra une hausse dans certaines situations, élargissant ainsi le nombre de foyers éligible.

3 réponses

  1. Encore le moyen pour quelques entreprises vereuses d augmenter les prix sur le dos des petits retraités avec la bénédiction du gouvernement, Donc pour les retraités de 70 ans et plus avec de faibles revenus, rien est fait.

  2. A quoi bon demander des aides, si le professionnel gonfle sont tarif et que le particulier ne vois pas la la couleur de l aide.
    J’ai testé… un devis changement chaudière Fioul pour une chaudière bois non classé flamme verte. Je ne reçois pas d aides car la chaudière n’est pas flamme verte.
    Je demande au professionnel un nouveau devis, +5000 €,qu il me dit pour avoir la même chaudière flamme verte. Seulement je ne reçois que 2500 € d aide alors à quoi bon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager le post :

Informations règlementaires

Informations renseignées

Les informations recueillies dans ce formulaire nous permettent de vous fournir, dans le cadre de votre projet, notre service d’assistance et de mise en relation avec des professionnels du bâtiment.

Contact par téléphone

Vous avez le droit, conformément à l’article L.223-1 du C. code de la consommation, de vous inscrire gratuitement sur une liste d’opposition au démarchage téléphonique afin de ne plus être recontacté par des professionnels hors contrat en cours d’exécution.

Traitement des données

En application du RGPD, vous disposez de droits relatifs à l’utilisation de vos données : accès, modification, effacement, opposition, portabilité et limitation. Pour plus d’informations sur nos traitements et l’utilisation de vos données, veuillez consulter notre Politique de Protection des Données.

Traitement des données

En application du RGPD, vous disposez de droits relatifs à l’utilisation de vos données : accès, modification, effacement, opposition, portabilité et limitation. Afin de vous fournir certains de nos services tel que notre service d’assistance téléphonique, vos données peuvent être transférées hors UE auprès d’un de nos prestataires moyennant des garanties appropriées. Pour plus d’informations sur nos traitements et l’utilisation de vos données, veuillez consulter notre Politique de Protection des Données et/ou contacter notre DPO à l’adresse support@allo-travaux.fr.

Recevez notre newsletter

Inscrivez-vous à l'actu rénov'

Recevez les dernières actualités